Circuit et dispositifs de déclenchement des thyristors et triac

Parent Category: Génie électrique Category: Electronique de puissance

L'amorçage des thyristors et triacs par un signal de gâchette est la meilleure méthode. Le signal de gâchette peut être soit en continu, soit en alternatif, soit en impulsion. Parmi tous ces modes le déclenchement par impulsion est le plus utilisé, car il permet de réduire la puissance dissipée dans le circuit de gâchette, il permet aussi d'obtenir une meilleure synchronisation entre l'instant ou le signal est appliqué à la gâchette et celui où le thyristor s'amorce.

Le principe du générateur d'impulsion est basé sur l'utilisation d'un circuit RC et semi-conducteur à seuil de conduction de tension, l'ensemble formant un oscillateur relaxateur.

84
Le condensateur C se charge à travers R sous la tension E. Dès que VC atteint le seuil de conduction du semi-conducteur ce dernier entre en conduction et C se charge dans un circuit de gâchette produisant une impulsion de commande, ensuite le semi-conducteur se bloque et le cycle recommence. En faisant varier R on modifie le temps de charge de C donc la période des impulsions.
Parmi les semi-conducteurs à seuil de tension on distingue principalement:

  • Le transistor uni-jonction (TUJ ou UJT)
  • Le transistor uni-jonction programmable (PUT)
  • Le diac (Diode Alternative current)