Généralités sur la programmation

Parent Category: Informatique et réseaux Category: Programmation Pascal

Les langages informatiques

Les langages informatiques sont destinés à décrire l'ensemble des informations, des actions consécutives qu'un ordinateur doit exécuter. Le langage utilisé par le processeur est le langage machine encore appelé langage binaire. Toutefois le langage machine n'est pas facilement compréhensible par l'homme, il faut donc utiliser un langage intermédiaire (assembleur) qui sera ensuite transformé en langage machine pour être exploité par le processeur. Le langage assembleur est donc le premier langage informatique qui a été utilisé. Cependant il dépend du type de processeur, il n'est pas portable. Les langages informatiques ont plusieurs avantages:

  • Ils sont facilement compréhensibles que le langage machine.
  • Ils permettent une plus grande probabilité. En général on classe les langages informatiques en trois catégories:
    1. Les langages interprétés.
    2. Les langages compilés.
    3. Les langages intermédiaires.

Le langage interprété

Un programme écrit dans un langage interprété a besoin d'un auxiliaire (interprétateur) pour traduire au fur et à mesure les instructions du programme, exemple: MathLab, Prolog, SciLab etc.


Le langage compilé

Un programme écrit dans un langage compilé va être traduit une fois toute par un programme annexe (compilateur) afin de générer un nouveau fichier autonome.
Les avantages d'un langage compilé sont:

  • C'est un langage autonome car il n'a pas besoin d'un programme annexe pour s'exécuter. De plus la traduction étant faite une fois pour toute, il est plus rapide à l'exécution.
  • Il garantit une sécurité du code source, exemple: le Pascal, le C, le C++, le Fortan etc.

Le langage intermédiaire

Ce sont des langages qui appartiennent aux deux premières catégories, exemple: Java, Python etc.


Introduction à la programmation

 

Un programme est une succession d'instruction exécutable par l'ordinateur. En général un programme est un simple fichier texte (écrit dans un éditeur de texte), appelé fichier source.
Un fichier source contient des lignes de programme appelé code source. Le fichier source une fois terminé doit être compilé (traduit à un code exécutable).
La compilation se déroule en deux étapes:

  • Le compilateur transforme le code source en code objet (il traduit le fichier en langage machine) et la sauvegarde dans un fichier objet.
  • Le compilateur fait ensuite appel à un éditeur de lien encore appelé (linker ou binder) qui permet d'intégrer dans le fichier final tous les éléments annexes (les fonctions ou les librairies) auxquels le programme fait référence.

Après l'édition de lien il est créé un fichier exécutable qui contient tout ce dont le programme a besoin pour fonctionner de façon autonome. Le fichier ainsi créé possède une extension .exe (fichier exécutable)