Introduction à la téléphonie mobile

Parent Category: Informatique et réseaux Category: Télécommunications

Différence entre la téléphonie mobile et la téléphonie cellulaire

La téléphonie mobile:

Pouvoir accéder aux services de téléphonie à partir d'un terminal mobile.

La téléphonie cellulaire:

Le fournisseur est tenu d'implanter des équipements techniques afin que le client puisse accéder aux services de la téléphonie à partir d'un terminal mobile.
La téléphonie mobile peut inclure un segment spatial (satellite) et un segment terrestre, alors que la téléphonie cellulaire est uniquement terrestre.


Problématique

Etre joint et pouvoir joindre un autre abonné en tout heure et en tout lieu à condition que les deux clients se trouvent dans une zone couverte.


Points importants

La gestion de la mobilité : itinérance, roaming, handover intracellulaire et intercellulaire.
Itinérance: le client doit être suivi partout où il se trouve, il faut un dialogue permanant entre la téléphonie et le système radio. Ce dernier doit connaître si le système est en veuille, en activité, éteint ou hors réseau.
La localisation de l'abonné se fait en mode veille: mode idl.
Handover: le transfert et le suivi de communication d'une communication engagée ne devraient pas être interrompue du fait du déplacement de l'abonné.
Roaming: Il faudrait qu'un abonné se trouvant à l'extérieur de son pays puisse être joint par son numéro. Le même abonné peut aussi appeler à partir de son portable, même s'il se trouve à l'extérieur du pays.

 


La gestion de l'énergie

La station mobile doit être autonome du point de vie énergie électrique. Pour arriver à cette fin, il faut un contrôle strict de la consommation de l'énergie. Ce contrôle est réalisé par le système radio. La consommation n'est engagée que lorsque le mobile est en conversation, le reste du temps elle est minimale.

 


Architecture d'un réseau GSM

53
(1) + (2) + (3) = BSS : Base Station System ou bien Radio Sub-System
(4) + (5) + (6) = NSS : Network Sub-System ou bien Sous-système Réseau

(1) Station mobile : C'est un terminal qui donne accès aux services de téléphonie, il est en dialogue permanente avec la BTS, il est muni d'une antenne d'émission/réception. Il est caractérisé par l'IMSI inscrit dans la puce. IMSI : International Mobile Subscriber Identity.

(2) BTS: La BTS n'est pas intelligente, son seul travail consiste à fournir les ondes radio aux stations mobiles qui sont dans sa zone de couverture.

54
(3) BSC : La BSC est intelligente, elle permet d'engager le processus de handover. La BSC contrôle plusieurs BTS.

(4) MSC : C'est un équipement intelligent qui supervise un très grand nombre de BTS et BSC, qui vérifie l'état commercial de l'abonné (droit à l'appel) et si l'abonné est joignable ou pas. Il conserve les informations les plus récentes concernant l'abonné.

(5) HLR : Home Location Register : Il conserve les informations des abonnés de la localité et permet leur recherche rapide.

(6) VLR : Visitor Location Register : C'est une base de donnée qui a pour rôle de faire accéder les abonnés visiteurs au réseau.


DCS 1800 (Digital Cellular System) : C'est une variante du GSM qui a été développée par la grande Bretagne et qui est destiné aux zones urbaines fortement peuplées.

 


Modulation utilisé par le GSM

GMSK : Gaussian Minimum Shift Kenying c'est-à-dire MSK filtré.

55
Bande de fréquence GSM: 890Mhz - 950Mhz
890 - 915 Mhz : liaison montante
935 - 960 : liaison descente

Espacement entre les porteuses : 8
nombre de porteuse : 124
Nombre de canaux : 92

 


INMARSAT

INMARSAT : International Maritime Satellite Télécommunications. Création en 1977 à Londres.
Objectif : Aider les voyageurs par bateau, à pouvoir communiquer avec les abonnés du réseau terrestre.
Asie + Amérique : voyage par bateau.
INMARSET : premier système mondial des télécommunications mobiles avant l'arrivée du GSM.
Contraintes administratives: Se faire enregistrer auprès d'un opérateur agréé : un seul par pays.
Coût: 3000€ l'abonnement; 1,2€ la minute.
Le matériel était propriétaire, les équipements ne pouvaient pas être utilisés par un autre opérateur que INMARSAT.
Le système INMARSAT est mondial: couvre tous les continents, les océans et mers existantes sur le globe terrestre.
Les différents types de NMARSAT sont:

  • INMARSAT A
  • INMARSAT B
  • INMARSAT C

Les satellites étaient géostationnaires:

  • Paraissent immobiles pour les terriens
  • 36.000Km au-dessus de la surface de la terre

 


Télécommunication aéronautique

Utilisation des bandes suivantes en BLU (Bande Latérale Unique)

  • UHF : approche de la piste de l'aéroport (inférieure ou égal à 10Km)
  • VHF: approche de la ville [10Km; 60Km]
  • SW : communication entre les tours et les pilotes sur longues distances

 


Projet IRIDIUM : 1999

Créé par Motorola, des dizaines de satellites sur orbite basse

Objectifs:

Rendre les communications par terminaux mobiles en tout lieu et en tout temps Le terminal devrait être léger et de poids sensiblement égal à celui du terminal GSM.
Echec:

  • Dû à une mauvaise stratégie, le coût de la communication était élevé.
  • Par de compatibilité avec le GSM naissant : Motorola est Américain et GSM Européen.

 


Technologie mobile et technologie cellulaire

Téléphonie mobile:

  • Accès à un service de téléphonie au travers d'un terminal mobile : qui peut être déplacé.
  • Peut inclure un segment spatial et terrestre.

Téléphonie cellulaire:

  • Implantation des équipements techniques afin que le client puisse avoir accès au service de la téléphonie à partir d'un équipement mobile, exigence réalisée par l'opérateur.
  • Tous les équipements sont terrestres.

Le GSM: Est une téléphonie cellulaire de deuxième génération : la parole est codifiée en numérique.

 


Téléphonie de première génération

  • AMPS: Advanced Mobile Phone Service, qui fonctionne à 450Mhz, utilisant la modulation de fréquence, la parole était sous forme de signal analogique.
  • NMT: Nordic Mobile Telephon, utilisait la fréquence 900Mhz, utilisait également la modulation de fréquence.
  • TACS: Variante de l'AMPS au royaume unis.

 


Troisième génération

  • UMTS: Universal Mobil Télécommunications System (Europe)
  • IMT 2000 : International Mobile Télécommunications (UIT)
  • L'UMTS: est normalisé par l'ETSI, Européen Télécommunications Standard Institut

En Afrique Centrale, il y'a la CAPTAC qui s'occupe de la réglementation de la télécommunication en Afrique Centrale.