Le Cameroun précolonial

Parent Category: Littérature Category: Histoire

Avant l'arrivée des Européens, le Cameroun était constitué d'une mosaïque de peuple plus ou moins lié aux intérêts parfois différents. Ainsi l'organisation politique, économique, sociale et culturelles varient d'une région à une autre.

 


Le Cameroun septentrional (Nord)

Sur le plan politique

La région comprend une multitude de petits royaumes ou principautés qui se font régulièrement la guerre. Exemple: Le royaume Kotoko. Il se situe entre le Cameroun et le Tchad. Avec l'arrivée des Foulbés musulmans en 1975 on assiste à la formation de grands royaumes appelés lamidat. Exemple: le lamidat de Garoua, de Maroua, Ngaoundéré, de Rey-Bouba, de Guider avec une administration centralisée.

Sur le plan économique

L'activité économique repose sur l'élevage et la pêche. On y pratique aussi un peut d'agriculture. On note aussi le commerce et l'artisanat avec beaucoup de forgerons.

Sur le plan socioculturel

L'Islam intervient dans tous les domaines de la vie. On y pratique aussi l'esclavage, la polygamie qui est une institution sociale. La société est hiérarchisée.

Le Sud forestier et la région côtière

Sur le plan politique

C'est une région qui a une population diversifiée. Il n'existe pas des regroupements centralisés (l'Est, le Centre, le Sud). C'est une organisation sociopolitique lâche (pas de contrainte) en famille au clan ayant des chefs qui ne sont pas d'autorité contraignante sur les sujets (on parle de société acéphale).

Sur le plan culturel

On pratique surtout l'agriculture, le petit élevage et le troc.

Sur le plan culturel

Les peuples sont animistes, polythéistes et superstitieux.

Les grassfields (région recouverte d'herbes)

On obtient deux types d'organisation sur le plan politique. D'une part les peuples organisés en Etats plus ou moins grand et possèdent les armées puissantes (Bamoun, Bali, Nso). Et d'autres parts les Bamilékés organisés en des centaines de chefferies rivales. Dans ces régions le chef a une autorité forte, et est assisté de nombreux collaborateurs.

Sur le plan économique

L'élevage et surtout l'agriculture sont les principales activités économiques. On signale aussi le commerce entre les différentes chefferies et les résistances des marchés d'échanges.

Sur le plan socioculturel

La société est hiérarchisée. L'art et la religion tiennent une place de première ordre dans la société (beaucoup d'artisan, de potiers, de sculpteurs)