L’internationale sociale

Parent Category: Littérature Category: Histoire

On appelle socialisme, un ensemble de doctrine qui préconise des formes radicales de l'économie et de la société au profit des classes les plus nombreuses et les plus défavorisées. A la fin du 19es émerge dans les principaux pays industriels les parties socialiste qui deviennent une force avec laquelle les gouvernements doivent compter. Conscients de leur solidarité et en collaboration avec les syndicats ouvriers, les parties sociales du monde entier se regroupe en un mouvement appelé l'international socialiste.


La formation et l'essor des partis socialistes

 

Karl Marx avait préconisé l'organisation des ouvriers en partie de classe. Lorsqu'il meurt en 1883, les partis socialistes sont constitués:

  • En Allemagne, la sociale démocratie fondée en 1875 a adoptée le programme Marxiste mais dans la pratique s'oriente vers le socialisme.
  • En France les mouvements socialistes, d'abord émiettés s'unifient en 1905 et pour Jean Jaurès le socialisme achève la tradition révolutionnaire Française.
  • En Angleterre les socialistes soutiennent la naissance d'un parti ouvrier: "Labour Party", parti travailliste.
  • En Belgique, en Espagne, en Italie, en Autriche Hongrie, Suède, des partis socialistes s'organisent aussi et commence à envoyer les députés dans les divers parlements.
  • En Russie, l'opposition socialiste demeure clandestine sous l'influence de Lénine, le parti social démocrate fondé en 1898 prend une orientation révolutionnaire.

Naissance et évolution de l'internationale socialiste

Les partis socialistes des divers pays s'associent et créent l'International Socialiste (association regroupant les partis socialiste ouvriers du monde entier) ayant pour but de défendre les intérêts des travailleurs.

  • La première internationale fondée à Londres en 1889 par Karl Marx est dissoute en 1876.
  • La deuxième internationale est fondée à Paris en 1882. Sont adoptés l'emblème socialiste, la création d'un bureau de l'international socialiste en Bruxelles(Belgique), la fixation de la fête des travailleurs le 1er Mai donc la première se tient en 1901.
  • La troisième internationale est fondée à Moscou en 1919 par Lénine dans le but de préparer la révolution mondiale.
  • La Quatrième est fondée à Mexico en 1938 par le Russe Trotski.

 


Développement des syndicats

 

Dans certains pays, partis socialistes et syndicats ouvriers convergent vers les mêmes objectifs: défense des intérêts et amélioration des conditions de la vie des travailleurs.
En même temps que les partis socialistes, les premiers syndicats apparaissent dans la deuxième moitié du 19es, en Grande Bretagne, au Etats Unis. La naissance du droit syndical permet au syndicat de sortir de l'illégalité, mais leur développement demeure lent en raison de l'hostilité des gouvernements, la résistance des patrons et de la passivité des masses ouvrière craignant de perdre leur emploi et d'être réduite au chômage. Deux tendances divergentes s'affrontent au sein du mouvement syndical.

  • La tendance réformiste: Elle domine le syndicalisme Britannique, Allemand et Américain. Ici les militants acceptent le système capitaliste mais ils veulent obtenir une amélioration progressive de production de travail et la vie.
  • La tendance révolutionnaire: Elle est surtout puissante avant 1914 en France et dans les pays méditerranéens (Italie, Espagne). Elle préconise l'agitation systématique avec des grèves des boycotts, sabotages devant aboutir à l'ébranlement voir au renversement du capitalisme.

Après 1920 la scission entre socialiste et communiste divise aussi le monde du travail et le mouvement syndical.

 

 


 

Somme toute il ressort de la précédente analyse que l'international socialiste, organe de liaison du socialisme mondial aura en collaboration avec les syndicats, pour soucis majeurs la défense des intérêts de travailleurs et l'amélioration de leur condition de travail et de vie.