La crise économique de 1929 et ses conséquences

Parent Category: Littérature Category: Histoire

En 1929 une crise économique d'une ampleur sans égale frappe les grandes puissances capitalistes et crées divers problèmes.

 

Les causes de la crise

  • La périodicité des crises: pour les économistes à toute période de croissance en économie libérale succède une période de crise
  • La surproduction industrielle, la production industrielle avait considérablement augmentée depuis 1922 à cause de la forte demande de l'Europe ruinée et les Américaine encouragés par la vente à crédit. Or en 1927 l'Europe reconstruite achète moins qu'avant et les marchés se rétrécissent d'autant plus que la concurrence est vive entre les puissances capitalistes.
  • Le déséquilibre financier dû à une forte spéculation boursière et aux nombreux crédits bancaires, car les ménages se ruinent dans l'achat des actions ou des obligations. En plus en Septembre 1929 se produit un crache boursier à New York au Etats Unies car le franc Français grâce au redressement. Pointcarré étouffe le dollar. Le déclin du dollar entraîne un climat de méfiance dans les affaires.

 


Les manifestations de la crise

 

Aux Etats-Unis

 

La crise est ressentie successivement:

  • Au niveau boursier, le Jeudi 24 Octobre 1929 la valeur des actions baisse fortement jusqu'à 50%. Les banques cessent d'accorder les crédits, et exigent le remboursement des crédits antérieurement accordés.
  • Au niveau économique et social, les dettes sont impayées, les commandes et achats diminuent entraînant brusquement une baisse de la production. Les entreprises en faillites ferment, les chantiers sont arrêtés, les agriculteurs découragés par la chute des prix de leurs produits émigrent vers les villes, l'exode rural s'accentue et le nombre de chômeur augmente considérablement. 13.000.000 de chômeur en 1930. Les Etats Unis sont durement frappés par cette crise mais en raison de leur poids économique la crise qui commence dans ce pays devient mondiale.

Dans le monde

 

En Europe les Etats Unis retirent ses fons fonds des banques. La crise frappe partout, les fonds Anglais sont gelés, la Livre Sterling baisse de 40%. La France aussi est touchée, toute l'Europe centrale, l'Amérique Latine et l'Asie également. Partout c'est la mévente, la chute de la production et des salaires, des prix des produits et des actions. Le chômage et la faillite sévissent partout, 6.000.000 de chômeurs en Grande Bretagne. L'agriculture devient une activité difficile (trop de blé, de vin, de sucre mal payés) seul l'URSS replié sur elle-même échappe à la crise.

 


Les conséquences

 

Sur le plan économique, l'économie capitaliste libérale jusqu'alors caractérisée par le non gérance de l'Etat devient une économie plus ou moins dirigée. Cette économie dirigée est marquée par:

  • La fixation des prix et des stocks des produits
  • La dévaluation des monnaies
  • La création d'emploi pour les chômeurs
  • Le repliement des économies nationales sur elle-même (autarcie économique)
  • Pour ceux des pays qui avaient des colonies développaient du protectionnisme
  • Tandis que ceux qui n'en avaient pas pratiquement le dumping pour conduire les marchés nationaux fortement protégés

Sur le plan politique, l'Allemagne refuse de payer les réparations de la première guerre mondiale se disant financièrement incapable. Nous avons aussi l'échec de la conférence de désarmement et du projet Français de création de fédération Européenne. Dans le domaine de la pensée, les idées socialistes se répandent et favorisent la formation des "fronts populaires" qui unissent toutes les forces communistes puis que l'URSS était en pleine expansion. Nous avons aussi la montée au pouvoir des dictateurs qui imposent des régimes totalitaires c'est-à-dire reposant sur:

  • Un système à parti unique conduit par un chef tout puissant.
  • Un appareil policier très développé mis au service d'une justice sans indulgence.
  • L'existence d'une propagande officielle intense.
  • La direction de l'économie entière par l'Etat (les fascismes).
  • L'agriculture gagne les colonies et l'Irlande devient indépendant en 1938.

 


 

La crise économique de 1929 a été fortement ressentie. Sa liquidation fut rendue possible par l'intervention engagée des Etats dans les colonies. C'était un moyen anticapitaliste dans un monde capitaliste.