Consultez gratuitement nos différents cours

  • Introduction au projet électronique (Schéma électronique)

    Méthodologie de travail   Pour mener à bien un projet de recherche en électronique , il faut avoir un cahier de charge, un loyalisme à partir d'une analyse de besoin, ressortir un schéma synoptique qui est un schéma constitué des blocs et chaque bloc représente une fonction électronique simple. Après cela il faut étudier bloc par bloc séparément des entrées et des sorties et avoir un schéma détaillé. L'agencement des schémas bloc constitue le schéma détaillé du projet. A la fin du projet...

    Lire la suite : Introduction au projet électronique

  • Les séismes (Géologie)

    Les séismes ou tremblements de terre sont des secours brusques, violentes et brefs du sol qui causent plus ou moins de dégâts Les différentes phases d'un séisme On distingue 3 phases: La phase prémonitoire ou précurseur. Elle est caractérisée par les grondements souterrains et les vibrations du sol. La phase paroxysmale. Elle est caractérisée par une succession de secousses de 1 à 2 secondes chacune, très fortes, ces secousses peuvent être horizontales, verticales, ou les 2 à la fois. La phase de...

    Lire la suite : Les séismes

  • Statique analytique (Mécanique appliquée)

    Théorème 1: Solide soumis à l'action de deux forces   Si un solide est soumis à l'action de deux forces pour que ce solide soit en équilibre, il faut : Qui les deux forces aient la même droite d'action. Que les deux forces soient de sens opposés. Que les deux forces aient la même intensité   Théorème 2: Solide soumis à l'action de trois forces non parallèles Un solide est en équilibre sous l'action de trois forces non parallèles si et seulement si: Les trois solides sont coplanaires. Les...

    Lire la suite : Statique analytique

Les condensateurs

Index de l'article

Généralité

Le condensateur est un composant électrique capable d'emmagasiner de l'énergie électrique et de la restituer lors de sa décharge.
Il est composé de deux plaques métalliques appelées armatures placées en regard l'une de l'autre et séparées par un isolant d'épaisseur variable appelée diélectrique.

32
Lorsqu'on applique entre les deux armatures d'un condensateur une tension U, elle accumule deux charges opposées +Q et -Q.
Dans tous condensateurs, le rapport C=Q/U est quelque soit la valeur de Q et U, ce rapport s'appelle la capacité du condensateur. Il mesure la propriété du condensateur à emmagasiner une quantité d'électricité Q sous une tension donnée. Plus cette capacité est grande plus l'énergie emmagasinée a une tension donnée est grande:

  • C: quantité d'un condensateur en F
  • Q: quantité d'électricité en C
  • U: tension en V

La capacité du condensateur peut aussi être exprimée par la relation C=E0+Er.S/e; E0.Er=E, avec:

  • E0: permittivité du vide; E0=8,85x10-12
  • Er: permittivité relative du diélectrique ou constante du diélectrique
  • S en m2: surface des armatures
  • e en m: épaisseur ou distance entre les deux armatures.

Pour un conducteur de capacité C ayant une tension U à ses bornes, l'énergie emmagasinée W est donnée par la relation W=½.C.U2, avec:

  • W: en J
  • C: en F
  • U: en V

 


Association des condensateurs

En série

33

En parallèle

34