Consultez gratuitement nos différents cours

  • Les machines statiques (Machines électriques)

    Le transformateur monophasé Fonction du transformateur Un transformateur est un convertisseur d'énergie réversible. Il transfert en alternatif une puissance électrique d'une source à une charge sans changer la fréquence, mais en adaptant les valeurs du courant et de la tension au récepteur. Comme le transfert de l'énergie électrique ne peut s'effectuer en haute tension, il faudra élever la tension fournie par les générateurs de 5 à 20KV avant de la transporter. La haute tension étant...

    Lire la suite : Les machines statiques

  • Généralité sur le langage C (Programmation C)

    Généralités Le langage C est né vers 1972 dans les laboratoires de BELL Telephone des travaux de Brian Kuningan et Debbie Ritchie. Il a été conçu au début pour l'écriture du système d'exploitation UNIX et s'est vite imposé comme langage de programmation sous UNIX. Aujourd'hui le langage C est l'est des langages les plus utilisés. Il est à la fois facile à utiliser et très efficace. Il souffre cependant d'être compliqué et illisible. Structure d'un programme en C Un programme en C est composé:...

    Lire la suite : Généralité sur le langage C

  • Statique des solides et des fluides (Science physique)

    La statique est la partie de la physique qui étudie les systèmes en équilibre.   Equilibre d'un solide à l'action de deux forces (C) est un corps de masse négligeable soutenu par des fils reliés par deux dynamomètres D1 et D2. Les forces externes appliquées à (C) sont F1 et F2. L'équilibre établi F1 et F2 ont même droite d'action. F1 et F2 sont opposés et ont même intensité.   Condition d'équilibre Un solide soumis à l'action de 2 forces F1 et F2 ont même droite d'action. Si F1 et F2 n'ont pas une...

    Lire la suite : Statique des solides et des fluides

  • Système à deux inconnues (Mathématique)

    On appelle système d'équation de premier degré à 2 inconnus de variable x et y, un système d'équation de la forme: Où a, b, c sont des coefficients réels distincts. Résoudre un système d'équation, c'est trouver les coordonnées du point d'intersection des droites (1) et (2). Résolution: Il existe plusieurs méthodes pour résoudre un système d'équation: Méthode par addition Méthode par substitution Méthode par comparaison Méthode par CRAMER La solution d'un système d'équation est un système...

    Lire la suite : Système à deux inconnues

Générateur à excitation indépendante

Lorsque l'inducteur est alimenté de l'induit, on a à faire à une génératrice à excitation indépendante ou séparée.

 

46
Pfournie=Pabsorbée 


Equations

Inducteur:
u - (Rh+r)i =0 ↔ u = (Rh+r)i

Induit:
E - R.I - U = 0 ↔ E = U + R.I


Caractéristiques d'un générateur à excitation indépendante: G.E.I

Les caractéristiques sont les courbes représentant les variables de grandeur d'une machine. Quelque soit la f.e.m le courant d'induit (U), le courant d'excitation (i), la vitesse de rotation, le couple de puissance.

Caractéristique à vide E0=f(i)

 

Elle se trace à vitesse n constante. Elle nous donne la vitesse de la machine.
E0=KØn or Ø=K'i
Lorsque i croit; K'.i croit; E0 croit
NB: à vide E0=U0 car I=0

 
 

47

Caractéristique en charge: U=f(I)

 

Elle se trace à vitesse n=constante
U = E - R.I = -R.I + E = -R.I + KØn/constante
avec U=ax+b ; a=-R et b=KØn

 
 

48


Puissances et rendement

 

La puissance fournie à une génératrice à excitation indépendante est amenée ar son moteur d'entraînement. C'est la puissance absorbée.
Si nous notons PU puissance débitée (égale à puissance utile)
PU = Pdébitée = U.I
Pe = Peu
E = U + R.I
E.I = U.I + R.I2
Pe = E.I = U.I + R.I2
Pe = Pu + PJ.I
Pji = u.i - r.i2
Pa = Pc + Po avec Po = Pji + Pc
Pa = Pu + PJI + Pji + Pc

n = Pu/Pa = Pu/(Pu+Somme des pertes)
Somme des pertes = PJI + Po
NB: On peut considérer les pertes joules inducteurs dans une génératrice à excitation indépendante comme les pertes constantes, car i, u = constante.
Le rendement est maximal si et seulement si nmax si et seulement si R.I2=Po