Consultez gratuitement nos différents cours

  • La couche transport (Réseaux informatiques)

      Survol de la gestion de réseau sous TCP/IP     Tous les protocoles et services dans le logiciel du model TCP/IP ne sont pas représentés.     Les adresses des ports: Point de passage des applications entre la machine et le réseau.   Scénario de base Les données passent d'une application TCP/IP issues d'un interface API via un port TCP ou UDP vers l'un ou l'autre des protocoles de transport TCP ou UDP.   Le segment de données passe dans la couche Internet ou le protocole IP ajoute des informations...

    Lire la suite : La couche transport

  • Les applications linéaires (Mathématique)

    Généralités Définitions Vocabulaire Une application linéaire de E vers F (E différent de F) est un homomorphisme de E vers F. Si fEF est une bijection de E vers F on dira fEF est un Isomorphisme de E vers F. Supposons fEF application linéaire définie dans E1 f est un endomorphisme dans E. Finalement un endomorphisme bijectif sera appelé un automorphisme. Propriétés remarquables Soit BE une base de E. Si fEF est injective alors L'image par fEF d'un système libre de E est un système libre de F La...

    Lire la suite : Les applications linéaires

  • Les pronoms relatifs (Français)

    Grammaire: Un pronom relatif est un mot qui sert à relier deux phrases simples pour former une phrase complète. Il permet d'éviter la répétition du groupe nominal. Exemple: 1) Cet homme est mon père. GN                       V 2) Cet homme pleure. GN                        V 3) Cet homme qui           pleure est mon père GN                                         V Le groupe nominal remplacé par le pronom relatif est appelé antécédent. Le pronom relatif prend la personne, le genre et le nombre de l'antécédent Exemple: Je vois le jardin qui s'étendait sous nos fenêtres. Moi qui mange. Le...

    Lire la suite : Les pronoms relatifs

  • Del adjetivo al adverbio de modo (Espagnol)

    Formación Masculino Femenino Adverbio lento lenta lentamente fácil fácil fácilmente triste triste tristemente   Uso Señor cotufas habla lentamente. Trabajo con alegría y con eficacia →Trabajo alegre y eficazmente. Locuciones El profesor con lentitud de manera → El profesor habla lentamente. NB: Adverbio en mente ↔ con + sustantivo. Ejemplo Moneyang escucha la clase (silencioso), (claro), (triste) y (normal). → Moneyang escucha la clase silenciosa, clara, trisca y normalmente.

    Lire la suite : Del adjetivo al adverbio de modo

La civilisation Egyptienne: La religion l'art la vie intellectuelle


La religion des Egyptiens.

Les Egyptiens étaient polythéistes, c'est-à-dire qu'ils croyaient en plusieurs dieux. Ils adoraient les éléments de la nature: l'air, l'eau la terre...Les dieux étaient entièrement ou particulièrement les animaux sacrés.

 


Les dieux Egyptiens

Les principaux dieux Egyptiens étaient:

  • AMON-RÂ: grand dieu créateur.
  • OSIRIS: dieu des morts.
  • ISIS: femme d'OSIRIS déesse magicien protectrice de la famille.
  • HORUS: fils d'OSIRIS protecteur des pharaons.
  • ANUBIS: dieu de l'enfer.
  • THOT: dieu de la sagesse.
  • HATHOR: dieu de la fertilité.

 


Le culte

Les Egyptiens construisaient des temples magnifiques pour leurs dieux. Le temple était un lieu non pour se recueillir mais pour abriter dieu et conserver ses trésors pendant les fêtes. Les fidèles pouvaient adresser les prières et poser les questions aux dieux. Les Egyptiens croyaient aussi à la survie des morts si certaines conditions étaient remplies durant leur vie terrestre.

 


Le culte des morts

Le défunt devait passer un jugement auprès d'OSIRIS s'il n'avait pas été bon dans sa vie, il était dévoré par les monstres de l’enfer, dans le cas contraire le défunt pouvait revivre au paradis. Mais il pouvait vivre que si son corps était parfaitement embaumé et placé dans un sarcophage après l'avoir enveloppé dans des bandes. Les Egyptiens enterraient leur morts dans les tombeaux aménagés: Les pyramides, les mastabas, les hypogés. Les mastabas sont les tombeaux de l'ancienne Egypte. Les hypogés sont des tombeaux souterrains.