Consultez gratuitement nos différents cours

  • Les résistances linéaires (Schéma électronique)

    Les résistances LDR La LDR est une résistance donc la valeur varie en fonction de l'intensité de l'éclairement. La résistance est de quelques ohms en cas de forte lumière pour atteindre quelques mégas ohms  dans l'obscurité. Le matériel de base utilisé ici est le sulfure de plomb. Les photorésistances peuvent être utilisées en continue et en alternatif outre les photos résistances sensibles à la lumière visible, il existe des photorésistances sensibles aux rayons ultraviolet et infrarouge. Leur symbole...

    Lire la suite : Les résistances linéaires

  • Proposition subordonnée relative (Français)

    Objectif: À la fin de ce document vous serez capable d'identifier les caractéristiques des propositions subordonnées relatives en se servant des notions étudiées à partir d'un texte. Texte: Le manguier est un arbre / qui porte des fruits Le boubou / dont les broderies sont magnifiques / est un véritable travail d'artiste. La terre exhalait une odeur / que je trouvais exquise Je me suis acheté l'armoire / je range le linge. La corde au bout de laquelle pendait une brouette / s'est cassée....

    Lire la suite : Proposition subordonnée relative

Ions et molécules

L'atome ne peut pas rester dans son état isolé. Il va pègre un ou plusieurs électrons pour devenir ion, ou se mettre avec les autres atomes pour former les molécules.


Les molécules

Les atomes se relient par les liaisons dites covalente ou de covalence. Une liaison covalente est la mise en commun d'un doublé d'électron par 2 atomes, exemple: molécule de dihydrogène.
On appelle valence d'un élément le nombre de liaison que peut former son atome avec les autres atomes. C'est également le nombre d'électron célibataire de sa couche périphérique.

64

Dans l'assemblage des atomes ou dans leur transformation, ils respectent la règle de l'octet.

Enoncé

Dans toutes transformation l'atome tend à saturer sa couche externe à 8 électrons sauf le cas de l'hydrogène qui sature sa couche externe à 2 électrons.

La molécule est un assemblage d'atome électriquement neutre lié entre eux par des liaisons covalentes ou de covalence. L'atomicité d'une molécule représente le nombre d'atome qu'elle renferme.


Représentation d'une molécule

Formule brute

La formule brute d'une molécule nous permet de savoir le genre et le nombre d'atome qu'elle contient. Pour l'écrire on juxtapose les atomes, chaque atome porte un indice en bas et à droite il représente son nombre dans la molécule.
Exemple:
molécule d'eau H2O
molécule de dioxyde de carbone CO2
molécule de chlorure d'hydrogène Hcl
molécule d'éthanol C2H6O
La formule brute ne nous renseigne pas sur la disposition spatiale des atomes sur les distances inter atomiques ni sur les angles valenciennes ou angles de liaison. Pour ce fait nous allons utiliser la représentation de LEWIS qui nous donne tous ces renseignements c'est-à-dire la stéréochimie de la molécule.

Représentation de LEWIS de la molécule

Représentations de LEWIS

Pour représenter la formule développée à la forme de LEWIS, on enlève les doublés non lié.
 

66


Les ions

 
 

Un ion est un atome ou un groupe d'atome qui a perdu ou gagné un ou plusieurs électrons.

 

Formule d'ions

 

Exemple: le sodium

11Na
K2L8M1
S'il perd un électron pour avoir sa couche externe saturée, il devient ion sodium.
Na → e + N+a
N+a est un ion sodium, c'est un ion positif.

17Cl
K2L8M7
il gagne un électron pour saturer sa couche externe.
Cl + e → Cl-
Cl- est l'ion chlorure c'est un ion négatif.
Il existe des ions poly-atomiques.
Exemple:

  • H3O+ ion hydronium
  • OH- ion hydroxyde
  • SO2-4 ion sulfate
  • NO-3 ion nitrate
  • NH-4 ion ammonium

On dira qu'un élément est électropositif si sont atome a tendance à pègre des électrons, exemple: Na; Cu; Fe; Zn.
Un élément est électronégatif si sont atome a tendance à gagner des électrons, exemple: O; Cl; F; Br.