Consultez gratuitement nos différents cours

  • Systèmes de numération et codes (Electronique numérique)

    Il existe plusieurs systèmes de numération en technologie numérique dont les plus courants sont: Le système décimal ou base 10 Le système binaire ou base 2 Le système octal ou base 8 Le système hexadécimal ou base 16 Base d'un système de numération La base d'un système de numérisation est le nombre d'élément qu'utilise ce système. Exemple: La base 2 utilise deux chiffres {0,1} La base 10 utilise deux chiffres {0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9} La base n utilise n chiffres qui vont de 0 à n-1: {0, 1,...

    Lire la suite : Systèmes de numération et codes

  • L’accord à l'emploi: le contrat de travail (Droit du travail & TIC)

    Généralités D'après l'article premier alinéas 2 du code du travail Camerounais: "Est considéré comme travailleur au sens de la présente lois quelques soit son sexe et sa nationalité toutes personne qui s'est engagée à mettre son habileté professionnelle moyennant rémunération sous la direction et l'autorité d'une personne physique ou morale, publique ou privée, celle-ci étant considérée comme employer pour la détermination de la qualité du travail il ne doit être tenu compte ni du statut...

    Lire la suite : L’accord à l'emploi: le contrat de travail

  • Produit scalaire géométrique barycentre (Mathématique)

    Produit scalaire Etant donné deux vecteurs U, V et 3 points A, B, C tel que AB=U, AC=V. Le produit scalaire de U et V est le nombre réel noté U.V défini par: Propriétés: Pour tout vecteur U, V, W et pour tout nombre réel K, on a: Autre expression du produit scalaire Pour tout vecteur U et V, on a: Expression du produit scalaire dans une base orthonormée Soient les vecteurs u(x; y), v(x'; y') Géométrie métrique Distance de 2 points Soit deux points A(xA; yA; zA), B(xA; yA; zA) dans un repère...

    Lire la suite : Produit scalaire géométrique barycentre

La cotation

Index de l'article

La cotation est une opération qui consiste à indiquer sur le dessin d'une pièce toutes les dimensions qu'il faut connaître pour la fabriquer, chacune de ces dimensions est une cote.

Les cotes sont les dimensions réelles de l'objet


Règles générales

Certaines règles doivent être respectées pour une bonne cotation. Pour inscrire une côte, on utilisera un vocabulaire tel que:

  • Ligne d'attache ou de rappel
  • Les lignes de cote
  • Les flèches
  • Les cotes
  • Place et orientation des chiffres

Ligne d'attache ou de rappel

Ce sont des traits fins tracés aux extrémités du segment à coter et perpendiculaires à ces segments. Elles doivent légèrement dépasser les lignes de cote.

Les lignes de cote

Ce sont des traits fins parallèles aux segments à coter et reliant les lignes d'attache. Elles sont placées à environ 8mm du trait du dessin

Les flèches

Elles se placent aux extrémités des lignes de cote et peuvent être disposées nez à nez ou dos à dos.

30

En cotation on indique les dimensions réelles du dessin et non pas les dimensions sur le dessin:

  • L'unité employée est le millimètre mais on ne va jamais l'indiquer
  • 2 lignes de cote ne doivent jamais se couper. voir figure A
  • Une ligne d'attache ne doit jamais couper une ligne de cote. Voir figure B
  • Dans certains cas un trait du dessin peut servir de ligne d'attache, mais jamais de ligne de cote. Voir figure A
  • Il faut éviter de répéter la même cote sur plusieurs vues, car on ne cote pas les vues mais la pièce
  • La cote doit être portée par la vue ou le détail à coter apparaît le plus clairement.

31

32
Les flèches se placent toujours aux extrémités de la ligne de cote. Les flèches sont faites au crayon donc demi tendre en trait fort leur angle d'ouverture varie entre 30° et 45° voir figure E.
On les placent normalement dos à dos mais peuvent être placées nez à nez si les segments à coter sont courts. Voir figure C. On peut les remplacer par les points alors si les segments son petits