Consultez gratuitement nos différents cours

  • Les subordonnées complétives (Français)

    Les subordonnées complétives sont les prépositions qui complètent le sens du verbe de la principale. Exemple: La radio annonce que le Cameroun a gagné. Elles peuvent être introduites par la conjonction que ou par les locution conjonctives "à ce que" ou "de ce qu'il". Exemple1: On s'attend à ce qu'il réussisse. Exemple2: Ils se plaignent de ce que les enfants ne travaillent pas.   On peut remplacer la subordonnée complétive par un groupe de mot (groupe nominal ou par un infinitif) Exemple1: La...

    Lire la suite : Les subordonnées complétives

  • Théorie des chiffrements (Mathématique)

    Généralités La compression est une opération qui consiste à  réduire la taille occupée par les données numériques, audio ou audio-visuelles. Son principe général consiste à  éliminer les informations redondantes et non significatives des données. La problématique de la compression résulte de la taille limitée de la bande passante du réseau Internet qui n'était pas conçu à  la base pour recevoir un flot incessant d'image, de données audio visuels et de communications téléphoniques. Les critères...

    Lire la suite : Théorie des chiffrements

  • La naissance de l'islam (Histoire)

    Au début du 7es Mohammed prêche une nouvelle religion: l'Islam, à la Mecque. Cette religion est encore pratiquée de nos jours par de nombreux adeptes. C'est une religion monothéiste dont l'ensemble des obligations est contenu dans le coran.   Mohammed: l'homme et son oeuvre: L'homme Mohammed est né à la Mecque vers 570 après J.C. Il est très tôt orphelin et élève par des parents. De bonne moralité, il s'intéresse beaucoup à la chose religieuse. Il devient très riche en épousant la veuve...

    Lire la suite : La naissance de l'islam

  • Ligne de transmission sans pertes (Télécommunications)

    Généralités La propagation des ondes électromagnétiques dans le vide est généralement différente dans les lignes de transmission d'une manière générale. La structure du couple électromagnétique E,B varie avec la fréquence dans le cas où la longueur d'onde se rapproche de l'onde de grandeur du circuit de la ligne de transmission. Dans de telles conditions, les signaux sont fortement atténués sous les faibles distances. En dehors des guides d'onde, on peut utiliser au-delà de 100MHz à quelques GHz....

    Lire la suite : Ligne de transmission sans pertes

Comment se reproduisent les plantes à fleur ?

Chez les plantes à fleur, on observe deux modes de multiplication:

  • La reproduction sexuée qui se déroule à partir des graines
  • La reproduction asexuée ou multiplication végétale, qui se déroule à partir des éléments de l'appareil végétatif.

 


La reproduction sexuée

Organisation générale d'une graine.

Une graine est formée d'une plantule appelée germe, reliée à un ou deux sacs contenant de réserves nutritives, tout entourés d'une enveloppe protectrice appelée tégument.

Différents types de graines.

On distingue:

  • Les graines formées d'un seul cotylédon. Les plantes qui produise ces graines sont appelées mono cotylédon Ex: Les mais, le palmier à huile, le cocotier.
  • Les graines formées de deux cotylédons. Les plantes qui produisent ces graines sont appelées bi cotylédons Ex:l'arachide, haricot.

De nombreuses graines de petites tailles possèdent un dispositif qui agrandi leur surface (poils ou ailes) et de ce fait favorise leur dispersion par le vent.

 


Etude d'une graine en germination

Caractères d'une graine en germination.

  • Une graine en germination gonfle par absorption d'eau.
  • Son tégument se déchire.
  • la radicule s'allonge puis la tigelle.
  • Les cotylédons s'ouvrent puis ils se déchirent et tombent, car la plante est désormais nourrie par les feuilles.

Les cotylédons contiennent les réserves nutritives que la plante utilise au début de son développement

condition de la germination

Les conditions de la germination sont:

  • La graine doit être mûre et saine.
  • Elle ne doit pas être vielle.
  • Le sol doit être humide et aéré.
  • Elle a besoin d'un peu de chaleur pour germer.

Les phases de la germination

  • Gonflement de la graine.
  • Déchirure du tégument.
  • Allongement de la radicule et de la tigelle.
  • Ouverture des cotylédons.

Différents types de germination

On distingue :

  • la germination épigée, qui s'observe lorsque les cotylédons sortent du sol. Ex: l'arachide, le haricot.
  • La germination hypogée qui s'observe lorsque les cotylédons restent dans le sol. Ex: Le maïs.

 


Etude de la fleur

Les différents parties d'une fleur.

La pièce montre la pièce fertile et la pièce stérile.

Les pièces stériles

Elles ne participent pas à la reproduction sexuée. Ce sont les pétales, les sépales les pédoncules floraux.

Les pièces fertiles

Elles participent à la reproduction sexuée: On distingue:

  • les pièces fertiles mâles, elles sont représentées par les étamines et les graines de pollens contenues dans les étamines.
  • Les pièces femelles: elles forment le pistil ou gynécée. Le pisticule comprend: le pigment, l'ovaire et les ovules.

L'ensemble des sépales forme le calice, l'ensemble de pétale forme le corail.

Fécondation et formation de la graine.

A la pollinisation, c'est le transport du grain de pollen jusqu'aux stigmates puis à l'ovaire. Comment se déroule-t-elle ? Le grain de pollen se colle sur le stigmate puis il germe et donne un tube pollinique qui s'allonge dans le stigmate et atteint l’ovaire, les agents de la pollinisation favorisent le transport du grain de pollen jusqu’aux stigmates.

La fécondation

On appelle fécondation, l'union d'une cellule sexuelle mâle (spermatozoïde) avec une cellule sexuelle femelle (ovule). Une cellule sexuelle est un élément fécondant qui participe à la transmission de la vie.


Comment se déroule-t-elle ?
Le tube pollinique transporte la cellule sexuelle mâle (on l'appelle anthérozoïde) chez les plantes qui proviennent de la transformation du noyau du grain de pollen.
L'anthérozoïde fusionne avec l'ovule c'est la fécondation.
Comment se forme la graine ? Les réserves nutritives s'accumulent dans l'ovule, fécondent un embryon, y développe l'ovule, se transforme alors en graine.

 


Formation du fruit

Après la fécondation l'ovaire absorbe de grandes quantités de substances nutritives, il grossi et se transforme en fruit.
Différents types de fruit: on distingue:

  • Les fruits charnus qui ont une pulpe et les fruits secs.
    • Les baies qui sont les fruits charnus sans fibre Ex: tomate orange
    • Les drupes qui sont les fruits charnus à noyau dur Ex: la mangue
  • Les fruits secs. Parmi les fruits secs on distingue:
    • Les fruits secs qui s'ouvrent seul lorsqu'ils sont mûrs : haricot
    • Les gousses, qui sont des fruits qui ne s'ouvrent pas seuls lorsqu'ils sont mûres Ex:caco cola arachide.


La multiplication asexuée ou multiplication végétative

C'est le mode de reproduction qui se fait à partir des éléments de l'appareil végétative tel que tige, racines, tubercules et bourgeons.

Multiplication végétale à partir de la tige

Exemple: manioc, canne à sucre, patate
on appelle résonne toute tige souterraine

Multiplication à partir des bourgeons

Exemple: Dahlia

Pratiques culturelles

L'homme profite de la multiplication végétative pour reproduire plusieurs plantes. Ils pratiquent la multiplication végétative artificielle par différentes méthodes qui sont:

  • Le bourrage
  • Le marcottage. Il consiste à coucher une branche, à l'enterrer sur une partie de sa longueur puis à la sectionner dès que les racines apparaissent (marcottage en archet)
  • Le greffage: se mode de multiplication est totalement artificielle, il permet de multiplier les arbres fruitiers.

 


Comparaison entre la reproduction sexuée et la multiplication végétative

  • La multiplication végétative est plus rapide que la reproduction sexuée.
  • Les individus issus de la multiplication végétative présentent les mêmes caractéristiques que leurs parents, alors que les individus nés de la reproduction sexuée présentent une partie du parent femelle.
Chez les nombreuses plantes, la multiplication végétative et la reproduction sexuée se déroulent parallèlement pour assurer la pérennité de l'espèce.