Consultez gratuitement nos différents cours

  • Théorie des chiffrements (Mathématique)

    Généralités La compression est une opération qui consiste à  réduire la taille occupée par les données numériques, audio ou audio-visuelles. Son principe général consiste à  éliminer les informations redondantes et non significatives des données. La problématique de la compression résulte de la taille limitée de la bande passante du réseau Internet qui n'était pas conçu à  la base pour recevoir un flot incessant d'image, de données audio visuels et de communications téléphoniques. Les critères...

    Lire la suite : Théorie des chiffrements

  • Le mouvement almoravide et ses conséquences (Histoire)

    Le mouvement est né chez les Berbères Sanhajas d'Afrique de l'Ouest au 11es. Des noirs vont s'ajouter à eux. Il a pour but la pratique d'un Islam orthodoxe et conforme. Les Almoravides sont "les combattants de la foie" Son évolution Les Almoravides luttent contre: L'insuffisance de la 1ère Islamisation Les autres groupes de noirs et Berbères maîtres des routes commerciales. L'autorité du Ghana. Ils sont conduits par Ibn Yacin. Il vont connaître de grands succès militaires et fonderont un...

    Lire la suite : Le mouvement almoravide et ses conséquences

  • Multiplexeur démultiplexeur (Electronique numérique)

    Multiplexeur Un multiplexeur est un circuit qui a pour rôle de faire circuler sur une seule voie les informations provenant de plusieurs sources. Le module "sélection adressage" permet de sélectionner successivement les informations de la voie 1 ensuite la deuxième jusqu'à la quatrième. Le nombre de bit d'adressage est déterminé par le nombre de voie à sélectionner: Pour 2n voies d'entrée on a besoin de n bits d'adressage. Dans l'exemple ci-dessus, on a 4 voies d'entrée, ce qui nécessite 2...

    Lire la suite : Multiplexeur démultiplexeur

Electrostatique

Index de l'article

Généralités

On montre qu'une charge q en mouvement dans un champ électromagnétique à la force:

31
Pour une charge au repos

32
Ainsi l'objet de l'électrostatique se ramène en la détermination du champ électrique créé par une charge ou par une distribution de charge donnée.

Charges électriques

On sait depuis la haute entité que certains corps isolant comme l'ombre acquière la propriété d'attirer les corps légers. Lorsque ces corps isolés sont frottés avec un chiffon sec. Ces corps possèdent par frottement une propriété nouvelle. On dit qu’ils sont électrisés ou chargé d'électricité.

Interprétation

Le frottement du corps conduit à arracher à celui-ci un certain nombre d'électron. L'isolent possède de ce fait un déficit d'électron et porte une charge positive. Le chiffon reçoit un excédent d'électron et porte une charge négative. Les charges de l'isolant et du chiffon sont égales en valeur absolue. C'est le principe de la conservation de la charge électrique. On peut également électriser par contact ou par influence.

Par contact

33
Certains électrons de B vont occuper les sites électroniques vaquant de A. Ce départ crée un déficit d'électron dans le corps B qui acquière de ce fait une charge positive. La charge nette du système reste inchangée. Lorsqu'on éloigne B de A, B possède une charge électrique.

 

Electrisation par influence

 
 

34


La loi de coulomb

Enoncé

 

C'est vers la fin du 18es (1785) que COULOMB a fait des mesures expérimentales sur les forces d'interaction de deux charges électrique. Il utilisait à cet effet une balance de torsion et est parvenu au résultat suivant: deux charge électrique q1 et q2 placées dans le vide à la distance r l'une de l'autre et au repos exerce l'une sur l'autre une force donc l'intensité est proportionnelle au produit des charges et inversement proportionnelle au carré de leur distance. La force est attractive lorsque q1 est de signe contraire de q2 et répulsive si q1 et q2 sont de même signe.

 

Expression

 
 

35
On peut aussi introduire les vecteurs position de A et B par rapport à une origine arbitraire O

 
 

36