Warning: imagecreatefrompng(): gd-png: libpng warning: bKGD: invalid in /htdocs/libraries/vendor/joomla/image/src/Image.php on line 703

Le royaume du Congo, de Loango, et de l'Angola au XVIIe et au XVIIIe siècle

Les royaumes du Congo de Luango et de l'Angola sont situables en Afrique centrale. Ces royaumes doivent faire face aux Portugais au XVIIes pour préserver leur indépendance.


Le royaume du Congo

Situation du Congo au 17es

Le royaume du Congo correspond à la république démocratique du Congo actuel. Sa capitale est Mbanza Kongo (San Salvador) et son roi Alvaro II cherche à échapper à la domination Portugaise. Le Pap Paul V protège le Congo de l'invasion Portugaise.
Les Mani-Kongo sont les populations du Congo au XVIIes. Leurs principales ressources sont les "Nzimbu" ou coquillage monnaie.

La décadence du Congo

Après la mort d'Alvaro II, les disputes de succession, l'arrivée des Européens affaiblissent et dégradent le royaume.
Garcia II un successeur d'Alvaro II essaye de régresser le royaume. Après lui, le désordre reprend.
Au XVIIes, le royaume du Congo est disloqué.


Le royaume de l'Angola

Situation au XVIIes

Le royaume de l'Angola correspond à l'Angola actuel. La chefferie du Ndongo en Angola dépend du Congo au départ. Elle devient indépendante en 1556. Ses rois sont appelés Ngola.
Dès 1575 les Portugais arrivent en Angola et s'installent à Luanda. En 1592 l'Angola devient une colonie Portugaise.

La résistance de Nzinga

Anna Nzinga une héritière du trône de l'Angola persuade les soldats Africains et les chefs à se rebeller contre les Portugais.
Nzinga aidée des Hollandais parvient presque à battre les Portugais à Masangano en 1648. Mais les renforts venus du Brésil sauvent les Portugais.


Le royaume de Loanga

Situation au XVIIes

On pourrait situer le royaume Loango au Gabon et au Congo-Brazaville actuel. Il a souvent été dominé par le royaume du Congo et devrai lui payer tribut.
Les Fioté ou Vili et les Nsitou ou Ansichi sont les peuples de ce royaume.

L'évolution et l'organisation du Loango

Au 17es le royaume du Loango est indépendant avec 4 provinces dirigées par les princes Mani.
La succession passe à tour de rôle à chaque province. C'est un système politique bien équilibré.
Personne ne doit voir le roi du Loango pendant ses repas, il est très respecté.
La femme de sang royal la plus âgée exerce la fonction de reine mère ou Mahunda. Elle est très influente. Les fonctionnaires Mfumu sont des nobles.


Les guerres intertribales ont affaiblies le Congo au XVIIes. Dans la colline de l'Angola la reine Anna Nzinga résiste farouchement au Portugais jusqu'à sa mort en 1663. Le Loanga est préservé de l'anarchie par ses institutions originales et solides.