Warning: imagecreatefrompng(): gd-png: libpng warning: bKGD: invalid in /htdocs/libraries/vendor/joomla/image/src/Image.php on line 703

Les particularités

Sens, genre, nombre.


Les catégories du nom

Les noms Français se repartissent en deux groupes: les nom communs et les noms propres. Pour ce qui est des noms communs, ils présentent des trais particuliers qu'on appelle généralement des traits déterminatifs. On distingue donc:

Le trait comptable

Il est attribut aux choses ou aux objets dénombrables. Exemple: cahier, livre, élèves, sac etc...

Le trait animé

Il est appliqué aux êtres ou aux choses animés.
Exemple: homme, chien, chat, sauterelle.

Le trait inanimé

Appliqué aux choses et aux êtres animés.
Exemple: le tableau, le bic, etc...

Le trait non comptable

Ce trait se rapporte aux choses et aux êtres qu'on ne peut pas compter.
Exemple: les cheveux, l'eau, lait, le vent.

Le trait femelle

Le trait mâle est appliqué aux choses masculines ou au sexe fort.
Exemple: L'homme, le lion...etc
Le trait femelle, exemple: la chatte...etc

Le trait abstrait

C'est quelque chose qu'on ne peut pas palper, exemple le vent, la réussite, l'échec, la chance...etc

Le trait concret

C'est quelques chose qui existe qui est réelle, qui est aussi réelle, exemple: la mort, la vieillesse, etc...


Les marques du genre

Qu'est-ce que le genre?
Le genre est un caractère invariablement attaché à chaque substantif aux adjectifs du point de vue du sens, le genre renvoie au sexe masculin, féminin.

Le féminin des noms et des adjectifs

 

Dans le cas des êtres animés les noms changent de nombre selon le sexe, exemple: l'homme, une femme...
Pour les êtres inanimés le genre est fixé par l'usage, exemple: in blanc, une table, un bic, une règle...
L'adjectif quant à lui ne prend que le genre du nom qu'il détermine, exemple: un pantalon court, une jupe courte.

 

Formation du féminin du nom et des adjectifs

 

Certains noms et adjectifs forment leur féminin en ajoutant un e muet.
Exemple: Un voisin, une voisine, un petit, une petite, un Africain, une Africaine.
Quelques noms et adjectif doublent leur consommation finale au féminin, exemple: épais, épaisse.
La modification de la consonne finale s'observe dans certains mots, exemple: fou folle, malin, maligne, beau, belle.
Les noms terminés au masculin par er, eur, teur, eux subissent une modification de leur suffixe au féminin, exemple: Berger, bergère, menteur menteuse, cultivateur cultivatrice, dangereux dangereuse.

 

 


Les marques du nombre

 

Qu'est-ce que le nombre?
La notion de nombre en Français est constituée par l'opposition singulière plurielle. Le singulier désigne une unité, alors que le plurielle envoie à deux unités.

 

La formation du pluriel des noms et adjectifs

 

La plupart des noms et adjectif forment leur pluriel en ajoutant un s à leur forme du singulier, exemple: un ami ; des amies. Certains noms et adjectifs se terminant par ou, eu, al, ail, aille prennent s également au pluriel, exemple: ou. Un fou des fous, eu un pneu des pneus; au landau des landaus; aille une écaille des écailles; ail un portail des portails.
Les mots terminés par eau, au, eu, ou prennent x au pluriel, exemple: l'eau des eaux; un tuyau des tuyaux, caillou des cailloux.
Certains mots en al, ail prennent aux au pluriel, exemple: un journal des journaux; un mal des maux, un travail des travaux.

 

 

 

Certains mots n'existent qu'au singulier, exemple: la santé, le bétail, la botanique.
Et des noms qui n'existe au pluriel, exemple: les ciseaux, les funérailles, les rails, les obsèques, les épousailles, les fiançailles, les retrouvailles.

 

 


Le genre des noms et adjectif composés

 

Les noms composés s'écrivent en un seul mot forment leur pluriel comme les autres noms, exemple: un passeport des passeports. Par contre nous aurons un monsieur des messieurs, un gentilhomme des gentilshommes, un gendarme des gendarmes.
Le pluriel des autres mots composés dépend de la nature des éléments qui les constituent.

 

Nom+adjectif; adjectif + adjectif; adjectif+nom; nom+nom

 

Exemple: les coffres-forts; sourds-muets; basses-cours; Oiseau-mouche

 

Adverbe ou préposition + nom

 

Le nom seul prend la marque du pluriel, exemple: des haut-parleurs, des en-têtes, des avant-postes.
Décomposé comme des on-dit, des laissez-passer, des meurt-de-faim, les boit-sans-soif.
Quand le second subjonctif est le complément déterminatif du premier, seul le subjonctif du premier, seul le substantif déterminé prend la marque du pluriel, Des timbres-poste; des eaux-de-vie, des bains-marie; chefs-d'oeuvre.