Consultez gratuitement nos différents cours

  • Les homonymes grammaticaux : Tous, toute(s), tout (Français)

    On appelle homonyme des mots qui se prononcent de la même manière mais n'ont pas le même sens, exemple: mer, mais, mes, met. Tout employé comme adjectif indéfini s'accompagne d'un déterminant qui détermine son genre et son nombre, exemple: Il a fait venir le monde. L'adjectif indéfini tout reste au singulier lorsqu'il a le sens de "chaque" ou de "n'importe quel". Tout employé comme nom et précédé d'un déterminant obéit au sens de la totalité, il admet donc un pluriel: tous.Exemple: Classez les...

    Lire la suite : Les homonymes grammaticaux : Tous, toute(s), tout

  • Les causes et les doctrines impérialistes (Histoire)

    A la suite des bouleversements qui ont marqué l'Europe, la fin du 19es voit apparaître les germes d'une politique de domination de certains peuples sur d'autres et notamment la domination des Européens sur le reste du monde, c'est l'impérialisme. Définition et causes L'impérialisme est une doctrine qui préconise la domination politique et économique des Etats les plus forts sur ceux techniquement faibles trop en retard ou trop divisés pour résister. Ces dominations peuvent être territoriales...

    Lire la suite : Les causes et les doctrines impérialistes

  • Cinématique (complément) (Science physique)

    La cinématique est l'étude des mouvements des corps sans la prise en considération des causes qui les produisent. Un mouvement est une variation par rapport au temps de la position dans l'espace d'un solide. Le mouvement d'un système ne se définitif que par rapport à un point ou solide de référence appelé référentiel. L'objectif en mouvement est mobile.   Cinématique du point Pour déterminer à chaque instant la position d'un mobile on convient de choisir une origine liée à un repère d'espace et...

    Lire la suite : Cinématique (complément)

  • La représentation en projection (Dessin)

    La perspective cavalière présente des insuffisances qui rendent la compréhension de l'objet difficile voir impossible, ainsi il a été créé la représentation en projection qui permet de contourner ses difficultés. La représentation en projection d'un objet est la projection orthogonale de cet objet dans un plan appelé plan de projection.   Le cube de projection On appelle cube de projection ou cube enveloppant un cube creux formé de surface plane. Il est plus grand que l'objet afin de le contenir...

    Lire la suite : La représentation en projection

Sécurité en électricité

Index de l'article

Les accidents d'origine électrique provoquent la mort des personnes par électrocution. L'électricien doit donc bien connaître les risques du métier, il est de son devoir d'informer les utilisateurs des dangers du courant électrique. Surtout il doit protéger contre les risques d'électrocution et le matériel contre les réchauffements anormaux.


Importance de la sécurité

 

La notion de sécurité est synonyme d'absence des risques d'accident. Dans une installation basse tension (BT), la protection des personnes doit être réalisée conformément:

  • Au degré sur la protection des travailleurs.

A la norme NFC 15-100 (différentes organismes et élaborant les règles sur la protection électrique "I.N.R.S Promorelec")

Le non respect des textes réglementaires peut être la cause:

  • De graves accidents corporels pour les personnes: brûlures, blessures, asphyxies, morts.
  • Des détériorations des matériels: incendie, explosion.

Dangers corporels

Chocs électriques

Un choc est une rencontre violente d'un corps avec un autre. Le choc électrique se traduit par un ensemble des fait physiquement ressentis lors du passage d'un courant électrique à travers le corps humain. Le choc ressenti est en rapport direct avec l'intensité du courant.
I = U/R
Le courant de choc est le courant qui traverse le corps humain en présentant des caractéristiques susceptibles de provoquer les effets pathophysiologiques, des puits de picotements jusqu'à l'arrêt cardiaque.


Paramètres à prendre en compte pour l'évaluation des risques

Quatre paramètres interdépendants influant sur le niveau des risques:

  • IC: Courant qui traverse le corps humain, courant écho.
  • UC: Tension appliquée au corps, tension de contact.
  • R: Résistance du corps.
  • t: Temps du passage du courant dans le corps.

La tension U appliquée au corps humain peut être due:

  • A deux contacts avec des parties actives, parties normalement sous tension, portées à des potentielles différents
  • A un contact avec la terre et une partie active.
  • A un contact avec la terre et une masse métallique mise accidentellement sous tension.

Relation entre le temps de passage du courant de choc dans le corps humain et les tensions des contacts.

 

Selon le type de local, la norme NFC 15-100 précise pour une alimentation en courant alternatif deux valeurs de tension limites conventionnelle de sécurité.

  • UL = 25v pour les locaux mouillés.
  • UL = 50v pour les locaux secs.

Pour des risques plus importants des alimentations en très basse tension de sécurité peuvent être requises:

  • 12V pour les endroits immergés.
  • 25V ou 50V pour les endroits humides ou secs.

Relation entre le temps de passage du courant de choc et l'intensité de ce courant

 

Les travaux récents sur le courant électrique montrent que le temps de passage du courant intervient dans les risques d'accident.
Exemple: Il est possible d'entrer en contact avec les tensions 220V en alternatif pendant les temps de 0,05s sans danger mortel.

 

Relation entre la résistance du corps humain et la tension de contact

 

Le tableau ci-dessous précise les valeurs moyennes du corps humains dans les 3 classes d'influences externes B.B qui correspondent aux conditions:

  • Fraîche ou humide
  • Mouillée
  • immergée

Tension de contact (UC

RESISTANCE

BB1 Peau sèche ou humide

BB2 Peau mouillée

BB3 Peau immergée

25

5.000 à 2.500

1.000

500

50

7.000 à 2.000

875

440

250

1.500 à 1.000

650

325

Condition défavorable

1.000

650

325