Machine à courant continu

Index de l'article


Force d'un couple électromagnétique

21

Origine:

Les conducteur de l'induit traversés par un courant I' est placé dans le champ de l'induction sont soumis à des forces électromagnétiques sur les deux conducteurs actif CD et C'D' d'une spire. Ces forces constituent un couple qui entraîne la rotation de la spire et celle du rotor. Lorsque le conducteur traverse la ligne neutre ln, le courant s'inverse grâce au système ballai-collecteur. Les forces F et F' s'inversent en même temps que le courant et la rotation se poursuit.

Moment du couple électromagnétique

L'induit étant un dipôle actif de f.e.m E traversé par un courant I, sa puissance moyenne s'écrit: Pe=E.I=KØ.r.I
Te = K.Ø.I en posant k'=KØ
Te = k'.I.
Te est en N.m
A cette puissance correspond un couple de moment Te ou Ce

Mode de fonctionnement de la machine

22
A partir de l'expression du couple T=KØI

  • Si I>0 ; T>0. T est le moment du couple résistant, nous avons un fonctionnement moteur.
  • Si I<0 ; T<0. Fonctionnement en génératrice.
  • Si I=0 ; T=0. La machine n'est ni génératrice, ni moteur.

 


Réversibilité de la M.C.C

La M.C.C (Machine à Courant Continu) transforme réversiblement l'énergie électrique en énergie mécanique. Le moteur et la génératrice ont la même conception puisque leur fonctionnement est le même.