hérédité humaine

Index de l'article


Etude générale de la cellule

Origine

Comme le monde vivant se subdivise en deux règnes (animal et végétal), les cellules ont aussi une double origine animale et végétale.

Structure

Généralement quelque soit l'origine de la cellule celle-ci présente une structure bipartite constituée de l'extérieur à l'intérieur par:

  • Une membrane cytoplasmique
  • Un cytoplasme
  • Un noyau.

L'organisme humain dispose de plusieurs milliards de cellules reparties dans l'ensemble du corps. La cellule est donc la fondation de tout organisme, lorsque les cellules s'associent, elles donnent les tissus, l'association de tissus donne les organes, l'association des organes donne les appareils, l'association d'appareil donne l'organisme.
On appelle génotype l'ensemble des caractères héréditaires inobservables à l'œil nu, mais ils sont contenus dans le sang. Le phénotype désigne l'ensemble de caractères qui s'expriment extérieurement, exemple: la couleur de peau, la couleur des yeux. La membrane cytoplasmique de la cellule joue un rôle essentiellement protecteur (protège le milieu intracellulaire contre les agressions extérieure).
Chez la cellule végétale on note en dehors de la membrane cytoplasmique la présence d'une autre membrane dite squelettique ou cellulosique.
Le cytoplasme est le siège de la presque totalité des organites cellulaires et c'est un milieu aqueux.
Le noyau est limité du cytoplasme par une membrane dite membrane nucléaire. C'est à l'intérieur du noyau que se trouve localisé l'ensemble des informations génétiques ou encore l'ensemble des caractères héréditaires.

Activités cellulaires

Activités cellulaires
La cellule est une activité qui doit vivre, pour ce fait elle réalise toutes les fonctions biologiques nécessaires à la vie d'un être. Comme toutes structures vivantes, la cellule est appelée à vieillir ou à disparaître, ce qui signifie donc que certains mécanismes doivent se mettrent en place pour restructurer le stock cellulaire vieillissant ou disparu. Le mécanisme le plus connu est appelé division cellulaire ou mitose.
La mitose est un processus de régénération, de renouvellement qui n'affecte qu'une catégorie de cellule appelée cellule somatique. Au terme d'une mitose, il se forme deux cellules filles rigoureusement identiques entre elles, et identiques à la cellule mère qui leur a donnée naissance. Ici le contenu cellulaire est maintenu intact. Mais cette division vise à maintenir constant la quantité de cellules présentes dans l'organisme.
Cependant les cellules somatiques sont celles qui engendrent les cellules sexuelles à partir d'un processus appelé méiose. Au cours de ce processus qui se déroule en deux étapes, la cellule mère somatique libère dans un premier temps deux cellules filles qui se ressemblent, qui sont la copie conforme de la cellule de base. Dans un second temps chacun de ces cellules filles subissent une autre division réductrice qui permet d'obtenir 4 cellules filles dont le contenu cellulaire se trouve réduit de moitié par rapport à la cellule souche et aux deux premières cellules filles.
La méiose permet d'obtenir à partir d'une cellule somatique 4 cellules sexuelles.

02