hérédité humaine

Index de l'article


Notion de ressemblance

On parle de ressemblance lorsque les caractères portés par les enfants sont identiques à ceux des parents qui leur ont donnés naissance. On distingue plusieurs formes de ressemblance: la ressemblance morphologique, la ressemblance comportementale, exemple: la façon de communiquer, de parler; la ressemblance physiologique, exemple: le groupe sanguin. Ainsi parmi les caractères de ressemblance, on note ceux qui sont visibles extérieurement, qui s'expriment extérieurement. Par contre d'autre se localise à l'intérieur de l'organisme plus précisément dans le sang, ce sont des caractères physiologiques.

 


La transmission des caractères et informations génétiques

La fécondation: brassage des caractères

fécondation
La fécondation est la fusion entre un gamète mâle et un gamète femelle aboutissant ainsi à la formation d'un oeuf ou zygote. L'oeuf est le point initial ou le point de départ de la formation d'un nouvel organisme. Il résulte donc que les caractères portés par le nouvel individu lui sont fournis par ses géniteurs ou parents au cours de la fécondation. Ce qui signifie que chaque gamète ou cellule sexuelle (spermatozoïde et ovule) porte en son sain un certain lot de caractère qui se combine à l'autre au moment de la formation de l'oeuf. La cellule est donc dépositaire de l'information génétique. Cette information génétique se trouve localisée dans le noyau cellulaire.

Le siège de l'information génétique

La cellule peut être soit en division soit au repos. Lorsqu'elle est au repos, les structures porteuses de caractères ne sont pas observables. Celle-ci se trouve noyées à l'intérieur du liquide nucléaire appelé chromatine. Lorsque la cellule est en division ou en activité on observe les structures coloniales qu'on appelle chromosome qui se présentent sous forme de bâtonnets. Ces chromosomes résultent de la condensation. C'est donc sur les chromosomes que se trouvent greffés les caractères héréditaires.

Les chromosomes

Les chromosomes sont les éléments du noyau cellulaire porteurs de l'information génétique. Cette information génétique se présente sous forme de gènes qui plus tard définissent des caractères.
On distingue deux types de chromosomes

  • Les chromosomes sexuelles ou hétérochromosome
  • Les chromosome somatiques ou autosomes

Quelque soit le types de cellules (sexuelle ou somatique) elle renferme à la fois deux types de chromosomes. La cellule sexuelle renferme un nombre impair de chromosome: C'est un cellule haploïde, par contre la cellule somatique renferme un nombre pair de chromosome: On parle de diploïde, dans le cas de l'espèce humaine une cellule somatique renferme.
46 chromosomes:

  • 44 autosomes
  • 2 hétérochromosomes

Chez l'homme une cellule somatique égale 44+XY.
XY: hétérochromosome (sexe masculin).

Chez la femme une cellule somatique égale 44+XX.
XX: hétérochromosome (sexe féminin).
NB: Les chromosomes sexuels définissent le sexe de l'individu.
La cellule sexuelle renferme la moitié de chromosome de la cellule somatique.
Chaque chromosome renferme une partie centrale appelée centromère et deux extrémités appelées chromatides sur le plan structurel. Sur le plan physiologique et constitutif un chromosome renferme à la foi de l'ADN et des protéines. Complètement c'est ADN qui est le support de l'information héréditaire ou génétique.
L'information génétique est contenue dans le noyau cellulaire sous forme codée. Le message génétique se décode progressivement jusqu'à la mise en place des gènes au moment de l'apparition des chromosomes, ce sont ces gènes qui définissent les caractères héréditaires.
On appelle garniture chromosomique l'ensemble des chromosomes qui caractérisent les cellules d'une espèce bien déterminée.
Caryotype: ensemble des chromosomes d'un individu associé 2 à 2 et classés par ordre de taille décroissante.
Gène: C'est une fraction ou un fragment de la molécule ADN.

chromosome