Les guides d’ondes rectangulaires

Index de l'article

 


Les pertes dans les guides d'ondes

Nous avons supposé jusqu'ici que les parois du guide étaient constituées par des conducteurs parfaits, ce qui est un cas idéal auquel correspond une propagation sans perte. L'existence de courant dans les parois de conductivité finie implique qu'il y a une dissipation d'énergie par effet Joule et par conséquent une propagation avec pertes. Les pertes dans les guides d'ondes peuvent être introduites en remplaçant la perméabilité électrique par une grandeur complexe.

96
On représente les pertes tangentielles diélectriques. La prise en compte de pertes se fait à la fois en tenant compte de ßmn, ceci implique à la propagation dans le guide d'onde, la puissance moyenne sera alors:

97
Où P0 est la puissance moyenne traversant le point de référence.

98

On peut déterminer la puissance au long du guide, la puissance perdue est :

99
Les pertes dans le guide d'onde sont donc justifiées par la composante tangentielle, par les ondes magnétiques et les ondes électromagnétiques. Ces deux composantes d'onde sont reliées par impédance intrinsèques des parois du guide d'onde.

100