Consultez gratuitement nos différents cours

  • Introduction a l'optoélectronique (Electronique de puissance)

    Généralités   La lumière est la source principale de la vie, elle est la source principale de l'énergie de la nature sans elle la vie n'est pas possible. Il existe rois théories pour décrire sa nature: La théorie de Newton dit que la lumière se propage de façon rectiligne et à grande vitesse. La théorie des ondulations soutient que la lumière consiste à l'énergie propagée dans un milieu sous forme d'onde électromagnétique. C'est ce qui expliquerait le phénomène de réflexion ou de réfraction et...

    Lire la suite : Introduction a l'optoélectronique

  • Les applications linéaires (Mathématique)

    Généralités Définitions Vocabulaire Une application linéaire de E vers F (E différent de F) est un homomorphisme de E vers F. Si fEF est une bijection de E vers F on dira fEF est un Isomorphisme de E vers F. Supposons fEF application linéaire définie dans E1 f est un endomorphisme dans E. Finalement un endomorphisme bijectif sera appelé un automorphisme. Propriétés remarquables Soit BE une base de E. Si fEF est injective alors L'image par fEF d'un système libre de E est un système libre de F La...

    Lire la suite : Les applications linéaires

  • Introduction générale au réseau Internet (Réseaux informatiques)

    Généralité Le réseau Internet est né le 21 Novembre 1969, jour où 3 universités Américaines s'interconnectaient pour communiquer à travers des ordinateurs. C'était la naissance du réseau ARPARNET, ancêtre de l'Internet actuel. Le "Net" signifie filet ou "maillage". Dans le réseau Internet, les messages sont découpés chacun en paquet. Chaque paquet contient une partie de l'information utile, celui-ci choisit sont itinéraire de façon aléatoire et peut réagir de façon à éviter tout goulot...

    Lire la suite : Introduction générale au réseau Internet

  • Eléments de base du langage C (Programmation C)

    Les structures de contrôle   Tous les langages de programmation disposent des structures de contrôle encore appelées instructions de contrôle permettant de réaliser des choix ou des boucles. C'est ainsi qu'on distingue: Les instructions conditionnelles: if... else switch Les instructions réplétives ou de boucle: while, for, do...while La structure conditionnelle if   Syntaxe:   if(condition)   {action1;}   else   {action2;}     Où condition est une expression variante. action1, action2 peuvent être soit une...

    Lire la suite : Eléments de base du langage C

Arithmétique binaire opérations et circuits

Index de l'article

 


Addition binaire

Opération d'addition

L'addition des nombres binaires se fait en respectant les règles suivantes:

  • 0 + 0 = 0
  • 0 + 1 = 1 + 0 = 1
  • 1 + 1 = 10, On écrit "0" et on reporte "1" sur le bit de rang supérieur (rang de gauche)
  • 1 + 1 + 1 = 11, on écrit "1" et on reporte "1" sur le bit de rang supérieur

Exemple:

Effectuons les opérations suivantes:

27

Conception d'un circuit additionneur

Le demi-additionneur

Il s'agit ici de concevoir un circuit capable d'effectuer la somme de deux nombres binaires a et b. Le circuit doit avoir deux entrées a et b, et deux sorties S et C

  • S: Sortie du bit somme
  • C: Carry (sortie du bit de report)

28